Comité Cicéron
Accueil du site > Chroniques diverses > La crise économique 2008-2009 > La rigueur chez les riches pour stabiliser la croissance chez les (...)

La rigueur chez les riches pour stabiliser la croissance chez les pauvres

vendredi 2 mai 2008, par comitecic

(2 mai 2008) L’interview donnée par Patrick Artus à La Tribune en septembre de l’an dernier donne un point de vue remarquable et qui s’est confirmé sur la crise financière actuelle. En dépit des mauvais augures, cette crise n’a pas la gravité de la bulle internet, dont elle est une conséquence directe. Le véritable problème n’est pas l’impéritie des banques mais l’attractivité des dettes financières des pays développés pour les capitaux, au détriment des investissements dans les pays en développement. C’est une raison de plus de plaider en faveur de la rigueur budgétaire (publique ou privée) dans les pays les plus riches : en faisant moins de dettes, ils forceront les investisseurs à se pencher sur les pays en développement, où ils ont plus de chances de faire des investissements utiles. La rigueur non à cause de la rareté mais à cause de l’abondance.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0