Comité Cicéron

La bulle automobile

samedi 10 janvier 2009, par comitecic

(10 janvier 2009) La crise automobile montre bien que le système financier n’est pas le seul à être tombé dans des errements ces dernières années.

Il suffit d’aller essayer d’acheter une voiture neuve ou même d’occasion dans une concession automobile : on y trouve des prix tout à fait inabordables et des responsables de magasins totalement incompétents, déconnectés des attentes de leurs clients possibles.

Pardon ce n’est pas une attaque contre les personnes mais bien contre une stratégie défaillante : les constructeurs automobiles se sont plus intéressés à leurs clients en gros (entreprises de location, entreprises offrant à leurs salariés des voitures comme avantages en nature) qu’aux particuliers, et sont devenus des amplificateurs de crise économique.

On peut donc se demander si, finalement, la concurrence des constructeurs chinois, comme celle des Japonais dans les années 1970-1980, ne va pas apporter une prise de conscience salutaire : plutôt que se lancer dans la course effrénée au design et au gadget et dans la délocalisation, les constructeurs occidentaux n’auraient-ils pas du d’abord privilégier l’économie des moyens de production ?

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0