Comité Cicéron
Accueil du site > Chroniques diverses > La crise économique 2008-2009 > Un plan de relance pour mettre fin au keynésianisme

Un plan de relance pour mettre fin au keynésianisme

samedi 4 avril 2009, par comitecic

(4 avril 2009) Gardons-nous de sous-estimer et, a fortiori, de dénigrer le plan global de relance et de réforme adopté le 2 avril par les 20 chefs d’Etat ayant les économies les plus importantes. Ce plan prévoit une relance budgétaire, des garanties aux banques, mais aussi aux Etats menacés par une éventuelle crise de liquidités, et demande l’achèvement des négociations de Doha pour le libre-échange, ainsi qu’une meilleure régulation des marchés financiers.

Ce plan servira-t-il à quelque chose ? Difficile de le savoir : au début des années 1930, une conférence de Londres avait ainsi été réunie, mais n’avait pu enrayer la montée du populisme et du protectionnisme, qui vont ensemble. Mais il faut parier que la politique économique a évolué depuis ces années noires. Les discours protectionnistes que l’on entendait encore il y a quelques mois, même dans la bouche d’intellectuels tendance, ont disparu.

Et quant au populisme, il porte maintenant au pouvoir des personnalités proches du monde de l’entreprise, comme Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi, et qui prennent des décisions courageuses dans la réforme des administrations publiques, défaisant ce que les populistes européens des années 1930 avaient fait. La démocratie aussi a fait des progrès !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0