Comité Cicéron
Accueil du site > Chroniques diverses > Développement durable > la réforme sociale sera simple ou ne sera pas

la réforme sociale sera simple ou ne sera pas

samedi 15 septembre 2007, par comitecic

Observation un peu désabusée : Nicolas Sarkozy ne s’est pas engagé à faire la réforme de la sécurité sociale. Ainsi, le débat sur la TVA sociale qui commence dès son élection montre plein de paradoxes : thème social censé marquer l’ouverture du gouvernement Fillon, il est dénoncé par la gauche, qui l’avait inscrit dans son projet, comme anti-social. Premier acte budgétaire d’un gouvernement qui se veut en rupture, il apparaît comme une vieille recette du passé : inefficace et incompréhensible. Il ne peut s’inscrire que dans une politique ambitieuse de réindustrialisation et de réforme profonde de nos régimes sociaux, qui devrait se faire conjointement à la France et à l’Allemagne.

L’instauration du bouclier sanitaire, bien qu’allant dans le bon sens, paraît bien compliquée, plus encore que le projet de TVA sociale. La complexité est inhérente à certains systèmes de droit. Toutefois en matière fiscale et sociale elle n’est pas acceptable car elle finit toujours par aggraver les inégalités, étant maîtrisée par une toute petite partie de la population (ce que montre le difficile rapport Briet-Fragonard).

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0